7 jours de smoothies verts… ça vous tente ?

Pourquoi sept jours ?

Victoria Boutenko, la papesse des smoothies verts, celle qui a contribué à l’essor de ces boissons saines et vectrices de bonne santé:

  • par des conférences dans le monde entier (nous avions eu la joie de la rencontrer à Paris en avril 2010 – voir cet article),
  • par ses recherches incessantes auprès et avec des scientifiques/médecins,
  • par ses livres toujours extrêmement documentés,

et qui nous a fait l’honneur de préfacer notre petit livre de vulgarisation « Les incroyables vertus des smoothies verts« , nous explique pourquoi :

 

canned green smoothies Why Seven Days

En août 2013, ma famille et moi avons animé notre 19ème retraite aux smoothies verts. Cette fois, c’était au Canada. Avant les retraites aux smoothies verts, nous avions animé/organisé approximativement 40 autres différentes retraites, telles que des retraites sur l’alimentation crue végétalienne, sur le jeûne aux jus, sur le jeûne à l’eau et des retraites spirituelles. Certaines se déroulaient sur un week-end, d’autres sur deux, trois, quatre ou cinq jours.
J’ai remarqué que deux, trois, quatre ou même cinq jours n’étaient pas suffisants, principalement à cause du processus de détoxination. Lorsque nous faisions des retraites de quatre ou cinq jours, beaucoup de nos participants partaient alors qu’ils étaient au sommet de leur processus de détoxination, avec maux de tête, fièvre, nausées et autres inconforts. Bien évidemment, cela était décourageant.

Pendant les retraites de sept jours, la plupart des participants terminent leur premier cycle de détox et sentent une amélioration significative. Ils avaient tous découvert quelque chose. En plus de leur propre guérison, les participants sont témoins des améliorations de l’état de santé des trente ou quarante autres participants alors qu’ils souffraient de problèmes de santé depuis très longtemps.

Est-il judicieux de suivre un tel programme pendant plus de sept jours ? Je ne le recommande pas parce que vos smoothies quotidiens vont finalement vous sembler une routine ennuyeuse et sans fin. Parfois, certaines personnes choisissent de continuer plus d’une semaine, par exemple dans les cas où la détox de la personne ne s’est pas terminée au bout de sept jours et ils apprécient le processus et se sentent à l’aise pour continuer plus longtemps. Dans de tels cas, les personnes vont individuellement continuer à ne consommer que des smoothies verts pendant deux, trois ou quatre semaines.
Mon ami Clent Manich (voir cet article avec vidéo a décidé de se nourrir uniquement de smoothies verts pendant une année entière, après que son médecin lui ait dit qu’il ne lui restait que deux semaines à vivre. Vous pouvez lire son histoire dans mon livre « Green Smoothie Revolution« .

Clent Manich avant les smoothies verts. 

Clent Manich après les smoothies verts.

Sept jours est la mesure naturelle du temps ; le cycle de la lune est de 28 jours et une semaine est exactement le quart du cycle de la lune. Ce fait a trouvé sa place dans la plupart des religions traditionnelles et des philosophies du monde. Voici comment se passe une semaine de smoothies verts pour la plupart des participants à nos retraites, de mon point de vue personnel. 

Le premier jour, tout le monde est excité et apeuré à la fois. Ils sont toujours connectés à leur travail, à leur famille et aux évènements du monde au travers de leur téléphone portable, de leurs pensées, des emails … C’est habituellement perturbant et quelque part effrayant pour les gens de quitter le rythme habituel de vie et de pénétrer dans un nouveau monde plus lent, de guérison.  Pour cette raison, nous faisons généralement un effort pour entourer les nouveaux venus avec un maximum d’attention, des smoothies verts délicieux, des conférences inspirantes et pour organiser des activités divertissantes positives comme écouter de la musique ou regarder un documentaire.

Le deuxième jour, beaucoup sont surpris de se réveiller avec des maux de tête et le nez bouché. En général, les gens sont déçus et certains même paniquent. Pour rassurer les participants, nous leur expliquons l’importance du processus de détoxination et les encourageons à apprécier et accueillir ses symptômes. A la fin du second jour, environ les deux tiers des participants développent l’un ou l’autre des signes de nettoyage du corps.   

Le troisième jour est souvent le plus difficile de la semaine pour la plupart des participants. Ce qui est compréhensible parce qu’ils ont faim, ils se sentent mal, sont souvent légèrement déprimés et fatigués. Ce jour-là, nous allons de personne en personne et les écoutons; nous essayons de les engager à parler, nous les rassurons en leur expliquant que tout cet inconfort est un bon signe normal. C’est l’opportunité pour les gens d’observer avec attention leur processus de guérison personnel : observer chaque partie de leur transformation pour comprendre comment leur corps restaure son homéostasie.
Il est très important de ne pas être distrait de cette expérience d’apprentissage et d’observer consciemment toute l’activité qui a lieu dans l’organisme. Ce jour-là, nous encourageons les gens à partager avec les autres, en détail, la façon dont ils se sentent et à l’écrire dans leur journal.

Le quatrième jour peut être encore difficile pour beaucoup de gens, cependant il y en a toujours qui ont passé le pic de leur détox. Ils arrivent pour prendre leur smoothie vert du petit-déjeuner avec un grand sourire et annoncent « Je me sens comme un million de dollars ! » ou  « je ne me souviens pas m’être senti aussi bien ! » ou ils constatent « l’engourdissement que j’avais dans le pied gauche depuis dix ans a disparu ! » ou  « mes envies de fumer ont disparu ! » ou « je n’ai jamais aussi bien dormi de ma vie ! ». Et ainsi de suite. Ce jour-là, nous intensifions notre programme d’exercices et donnons plus d’informations dans tous nos cours.

Le cinquième jour est celui où les participants ressentent une profonde amélioration. Ils ont toujours de petits symptômes de détox mais ils remarquent que leur état de santé s’est positivement amélioré et aiment leur reflet dans le miroir. Tous expérimentent une énergie supplémentaire, une pensée plus claire, une vision améliorée et une meilleure capacité à se concentrer. C’est le meilleur jour pour apprendre. Nous encourageons les participants à lire plus, à suivre toutes les conférences et à faire de l’exercice activement tout en discutant avec les autres participants dans le but d’échanger des informations uniques et de qualité.

Le sixième jour, la plupart des participants se sentent encore mieux. Beaucoup disent ne jamais s’être senti aussi bien depuis leur adolescence. Ils commencent à poser beaucoup de questions ; ils veulent en apprendre plus sur cette détox afin de la partager avec d’autres. Ils se sentent heureux et inspirés.

Le septième jour est un jour de total bonheur et d’amour. En général, tous les participants sentent l’accomplissement révolutionnaire ce jour-là. Tout le monde se sent comme un héros « je l’ai fait ! Je crois que mon corps peut me guérir ! » Les gens sont reconnaissants pour cette expérience incroyable. Habituellement, ils remarquent que la faim a complètement disparu et commencent à boire moins de smoothies et à se sentir rassasiés plus vite. Ces observations sont extrêmement importantes, dans la mesure où de nombreuses personnes viennent aux retraites de smoothies verts avec la peur de souffrir de ne pas pouvoir manger leurs aliments habituels. Au contraire, à la fin de la semaine la plupart des participants se sentent habitués à une alimentation saine. Le corps devient habitué à manger sainement et commence à avoir envies d’aliments sains. Les gens disent, « Je peux le faire ! » ce qui est plus que ce qu’ils avaient envisagé de cette retraite.

C’est pourquoi je recommande une retraite (ou une cure) de smoothies verts de sept jours.

 

Dans notre livre « Les incroyables vertus des smoothies verts » vous pouvez trouver un exemple de cure de 7 jours.

 

Nadège