7 astuces pour un bon smoothie vert

Ce n’est pas parce que quelque chose est bon pour la santé qu’il faut en abuser ! Comme pour tout, l’équilibre est la clé du succès.

 

Smoothie banane kale 2

J’ai lu l’histoire d’une personne qui sous prétexte que le kale était un super aliment et qu’en plus, elle le trouvait à son goût, s’est mise à en consommer tous les jours en abondance. Quelques mois ou années plus tard, je ne me souviens plus, elle a commencé à développer des problèmes de santé qui, après examens, se sont avérés venir de sa trop grande consommation de chou kale.

De là, est partie l’idée que le kale était dangereux !!! Et ainsi les smoothies verts aussi, puisqu’ils en contiennent !

Je suis à chaque fois stupéfaite des raccourcis qui sont brandis comme des vérités absolues.

Non, le kale n’est pas plus dangereux pour la grande majorité des gens que les fraises ! Évidemment si vous êtes allergique aux fraises, vous éviterez d’en consommer. Pourtant je suppose qu’il ne vous viendrait pas à l’idée de dire à tout le monde que les fraises sont dangereuses.

Il en est de même pour les verdures et les smoothies verts.

Le secret pour que les smoothies verts vous offrent tous leurs bienfaits et aucun de leurs éventuels inconvénients, c’est la variété.

Oui les verdures contiennent des oxalates, mais comme la rhubarbe et même le cacao (qui en est très riche d’ailleurs). Devez-vous pour autant vous priver de tous leurs bienfaits et du plaisir de consommer du cacao ? Bien sûr que non.

Il faut juste raison garder et ne rien faire dans l’excès.

Donc concernant le cacao, vous le réserverez pour des occasions particulières ou pour le week-end, histoire de le sublimer !

D’ailleurs à ce sujet, je vous informe au cas où, que les tablettes de chocolat cru ChocOrgasmic à l’orange ou au gingembre sont à moins 50% jusqu’au 15 février et que la boite de truffes au chocolat cru Doux Rêves est à moins 30% !

La St Valentin approchant, voilà une excellente occasion de vous faire plaisir ou de faire plaisir ! 

 

Choc Orgasmic tablette chocolat cru

 Doux Rêves

 

Le problème dans l’exemple de cette femme qui s’est rendue malade avec son kale, c’est qu’elle consommait en grande quantité TOUS les jours, la même verdure ! Qui plus est, une des plus riches en oxalate.

Elle aurait consommé TOUS les jours autant de verdures mais en les variant, elle n’aurait pas eu de problème du tout ! 

Une fois que vous vous êtes assuré/e de consommer des verdures différentes tous les jours (l’idéal pour rester pratique est de « jouer » avec 3 verdures par semaine), il y a quelques autres principes qui peuvent être particulièrement intéressants si vous pensez avoir des soucis pour digérer vos smoothies verts.

 

Mais commençons par voir les signes d’un problème de digestion des smoothies verts.

La médecine ayurvédique est une médecine traditionnelle originaire d’Inde et basée sur le fait qu’il y a 3 doshas (que l’on pourrait comparer à des constitutions qui auraient chacune des tendances physiques et émotionnelles) : Vata, Pitta et Kapha.

La médecine ayurvédique considère que la consommation de cru et donc des smoothies verts, déséquilibre ou aggrave un déséquilibre déjà présent de ces doshas, particulièrement le dosha Vata.

Vous pouvez être Vata ou une combinaison de deux doshas comme Vata/Kapha (ce qui est mon cas) ou Vata/Pitta. 

Les personnes pour qui le dosha Vata prédomine, sont caractérisées comme étant constamment en mouvement avec un esprit énergique et créatif. Les déséquilibres se manifestent sous l’un ou plusieurs des symptômes suivants :

  • appétit irrégulier
  • gaz ou ballonnements après avoir mangé
  • élimination chaotique (constipation ou selles trop molles)
  • Peau et cheveux secs
  • Énergie fluctuante
  • Mauvaise circulation
  • Douleurs ou craquements dans les articulations
  • Agitation mentale
  • Nervosité
  • Faiblesse
  • Anxiété
  • difficultés à se concentrer
  • Mauvaise mémoire
  • Humeur changeante
  • Insomnie

En outre, l’Ayurvéda met en garde sur le fait qu’il est généralement difficile de digérer les smoothies verts en raison de la teneur élevée en fibres qui donnent une sensation de satiété sur une longue période. L’ayurvéda considère que c’est le signe d’une « indigestibilité ». 

Cette dernière objection prête à sourire toutefois, puisque l’un des gros problèmes de santé actuel serait plutôt le manque de fibres de notre alimentation !  

Je vous avoue que je me retrouve beaucoup dans les symptômes cités ci-dessus. Mais ces symptômes je les ai eus toute ma vie ! Aussi longtemps que je me souvienne j’ai eu ces problèmes, plus ou moins selon les périodes. Ce qui confirme bien mon dosha !

Mais depuis que je consomme des smoothies verts tous les jours, ces symptômes ont DISPARU ou GRANDEMENT diminué. Mauvaise circulation, insomnie, douleurs articulaires, peau et cheveux secs, élimination chaotique, tout ceci n’est plus qu’un lointain souvenir.  

 

7 moyens de faire de votre smoothie vert la parfaite boisson verte

Ces astuces sont destinées à rendre vos smoothies verts plus faciles à digérer et à s’accorder avec les principes de l’ayurvéda. Ainsi, quel que que soit votre dosha, vous pourrez bénéficier des vertus de ces merveilleuses boissons vertes.

  • Mastiquez chaque gorgée de smoothie et abstenez-vous de l’avaler comme un verre d’eau. Assurez-vous de bien « l’insaliver ».  
  • Ajoutez une bonne pincée de curcuma et de gingembre et une giclée de jus de citron pour aider la digestion.
  • Ne buvez pas votre smoothie froid. Soit si vous pouvez le boire tout de suite après sa préparation, vous ajouterez de l’eau chaude au lieu de l’eau froide (mais pas bouillante pour ne pas cuire les aliments et détruire les précieuses enzymes et vitamines), soit si vous devez le conserver au frais avant consommation, vous attendrez un peu qu’il se réchauffe à température ambiante pour le boire ou le ferez chauffer légèrement dans une casserole ou au bain-marie (surtout pas de micro-ondes qui dénature les molécules).
  • Restez simple dans vos préparations. 1 ou 2 fruits avec 1 ou 2 verdures suffiront. Trop d’aliments digérés de manières différentes par le corps entraînent une digestion difficile et longue puis des gaz ou des ballonnements désagréables. Une mauvaise digestion d’un smoothie vert peut simplement venir d’une mauvaise combinaison alimentaire. Si vous avez une digestion fragile ou que vous êtes à dominante Vata, oubliez les ajouts d’oléagineux ou de graines (sous forme entière ou de lait) ou de flocons d’avoine, par exemple.
  • Essayez des smoothies sans fruits sucrés de temps en temps, ce qui donnerait des smoothies salés que l’on pourrait aussi appeler soupes vertes crues.
  • Évitez l’ajout de plus d’un super-aliment dans votre smoothie. Cela concerne par exemple la maca ou les protéines végétales en poudres. Ils peuvent rendre votre smoothie plus difficile à digérer. A vous de voir. CE qui peut convenir à une personne ayant une activité très physique ou sportive, peut ne pas convenir à une personne plus sédentaire. 

 

Bien que l’ayurvéda déconseille la consommation des smoothies verts tous les jours en particulier pour les Vatas, étant moi-même Vata, je ne trouve pas que cette affirmation soit justifiée. A condition de respecter les conseils ci-dessus.

Je consomme des smoothies verts depuis plus de 10 ans, je les ai adaptés avec le temps, comme indiqué ci-dessus, après avoir fait de nombreux essais et grâce à mon ressenti, j’ai trouvé les bons ajustements (j’aurais gagné du temps si j’avais connu l’ayurvéda avant, mais c’est comme ça !).

Aujourd’hui, je me sens bien mieux les jours où je consomme ma boisson verte que les jours où je ne la consomme pas. Ils m’ont apporté tellement de bienfaits !

Je suis une fervente avocate des médecines traditionnelles et j’encourage chacun à chercher des solutions à ses problèmes de ce côté-là. Mais il faut adapter ses médecines au contexte actuel.

Ces thérapies ont été élaborées il y a très, très longtemps dans un monde très, très différent du nôtre. Elles étaient alors en parfaite adéquation avec le mode de vie, l’alimentation de leurs contemporains, une alimentation faite d’aliments non transformés, frais et complets, peu de sucre, beaucoup de fibres … 

Notre alimentation n’a plus rien à voir avec ça ! Ainsi que nos modes de vie très sédentaires. Et, bien qu’ils devraient idéalement s’en rapprocher pour être plus en adéquation avec la nature, ne nous leurrons pas. Au quotidien, cela est quasiment impossible pour la grande majorité d’entre nous.

Alors je propose de prendre le meilleur de ces médecines et comme le Dr Cousens, crudivore depuis plus de 40 ans, auteur de « Conscious Eating », de l’adapter à notre mode de vie stressé et à notre alimentation très pauvre (pour la plupart d’entre nous) en fibres et en aliments frais. 

Les smoothies verts sont justement le moyen le mieux adapté à notre vie trépidante pour consommer :

  • la quantité de fibres,
  • la quantité de vitamines,
  • la quantité de minéraux,
  • la quantité d’enzymes, 
  • la quantité de chlorophylle 

 dont notre corps a désespérément besoin et qui est une bonne base pour une santé optimale.

 

Nadège

 

Challenge gratuit pub