5 raisons pour arrêter de boire des jus de fruits

Avez-vous remarqué que les jeûnes aux jus, les bars à jus et les annonces commerciales pour la vente d’extracteurs fleurissent partout et de plus en plus ?

Nous savons tous que les fruits sont sains et par conséquent que les jus de fruits sont une façon rapide et pratique d’absorber tous les nutriments dont notre corps a besoin.
Alors, comment le fait de boire notre dose quotidienne de jus d’orange, de pomme, d’airelles ou de pastèque pourrait-il être préjudiciable à notre santé ?

  Corbeille fruits

 

Bien plus que vous ne pouvez l’imaginer !
Nous sommes de grandes fans des jus verts mais les jus verts à majorité VERTE.
Je m’explique : la plupart des jus verts contiennent beaucoup trop de fruits et par conséquent de sucre. Parce que les fruits contiennent beaucoup de sucre même s’ils restent de meilleurs choix pour votre santé que les friandises, les chocolats et autres gâteaux.  

Voici seulement 5 aspects négatifs des jus de fruits qui peuvent sérieusement compromettre votre santé :

1. Vous aviez peut être l’habitude de commencer la journée avec un jus du commerce à base de concentré même pas bio et vous l’avez échangé pour un jus fraîchement pressé à l’extracteur ou à la centrifugeuse en pensant que cela était bien meilleur pour votre santé. Vous n’avez pas totalement tort, si vous avez changé pour du bio. Malheureusement, les jus de fruits frais sont aussi des bombes de sucre.

Par exemple, 35 cl d’un soda moyen contient environ 35 à 45 gr de sucre. La même quantité de jus d’orange en contient environ 30 gr, de jus de pommes environ 40 gr et de jus de grenade environ 45 gr. C’est tout simplement une quantité de sucre beaucoup trop important et totalement malsaine si on la consomme comme ça, d’un coup, quel que soit le type de boisson.

Qu’est-ce qu’une quantité de sucre acceptable pour une santé optimale ?
Idéalement pas plus de 10 gr par jour ce qui élimine forcément les jus de fruits (a moins d’avoir une activité physique suffisamment intense pour justifier un apport supérieur).

 

2. Convertir un fruit entier en jus nécessite pas mal de transformation. Si vous prenez l’exemple des jus de fruits du commerce, les fruits (qui au départ étaient des aliments sains), ont été pasteurisés, pulvérisés, filtrés, réduits en purée puis finalement conservés dans d’immenses cuves pendant parfois des mois, ce qui les prive d’une bonne partie de leurs nutriments, de leurs vitamines et des fibres qu’ils contenaient au départ.

En buvant ce jus de fruit (et il en va de même si le jus de fruit est « fait maison » à la différence que vous aurez peut-être plus de vitamines et de nutriments si le fruit est fraichement cueilli et à pleine maturité), tout ce sucre avalé d’un seul coup va provoquer un pic brutal de sucre sanguin parce qu’il n’y a plus de fibres pour ralentir son absorption. Un peu plus tard, vous aurez un coup de pompe, suivi de faim et d’envies incontrôlables, ce que vous n’auriez pas expérimenté en mangeant le fruit entier.

Tous les arguments marketing n’y changeront rien. Peu importe la manière dont un verre de jus est analysé (avec de la pulpe ou sans, qu’il soit bio ou pas), il n’est pas d’un point de vue nutritionnel, équivalent à un fruit consommé entier et ne le sera jamais. Souvenez-vous : la consommation de jus de fruits n’est pas la bonne manière d’améliorer sa santé. C’est plutôt une autoroute vers les problèmes de santé !
Donc mangez un morceau de vrai fruit entier, bio, et commencez à mâcher ! 

 

3. Un autre problème avec une alimentation riche en jus de fruits, c’est que des études récentes ont montré qu’une consommation de jus de fruits importante augmentait la résistance à l’insuline et donc le risque de diabète, alors que la consommation de fruits entiers (tels quels ou mixés en smoothies… encore mieux lorsqu’ils sont accompagnés de VERDURES alcalinisantes) n’a pas montré avoir les mêmes effets nocifs sur la santé.

Les jus de fruits ne sont pas bénéfiques à votre corps selon une étude de l’Université d’Harvard. Les chercheurs ont rapporté que des doses quotidiennes de boissons sucrées augmentaient le risque de maladie cardiaque chez les hommes. Les jus de fruits font partie des boissons sucrées, donc il semblerait prudent de les éliminer ou du moins de les consommer avec prudence si vous voulez garder votre cœur, vos taux d’insuline et votre tour de taille en bon état.

 

4. Si la résistance à l’insuline, les risques de maladies cardiaques et de diabète ne sont pas assez dissuasifs, peut être prendrez-vous en considération la santé de vos dents. Les acides contenus dans les jus de fruits, sans parler des quantités de sucre, peuvent altérer fortement l’émail de nos dents, pouvant résulter en caries qui auront besoin d’être soignées de manière assez coûteuse (Et les problèmes dentaires semblent d’ailleurs être assez courants chez les frugivores).

Si les dommages sont relativement importants, des couronnes pourront éventuellement être nécessaires pour régler le problème ce qui vous coûterait encore plus cher. A cet instant, vous devez vous demander si boire des jus de fruit est une habitude qui vaut vraiment le coup.

 

5. Savez-vous que 12 oranges sont détruites pour préparer votre jus d’orange ? En d’autre termes, il faut beaucoup de matières premières (donc de fruits) pour remplir une bouteille de jus. Compte tenu des ressources utilisées pour alimenter les exploitations agricoles industrielles (les pesticides, les millions de litres d’eau pour l’irrigation et le transport de tous ces fruits et du jus) votre jus du matin donne un sacré coup de pied à la Terre. Encore une fois, vous devez vous demander s’il est vraiment nécessaire de malmener notre environnement intérieur et extérieur pour une bouteille de boisson sucrée ?

 

Comment vous défaire de votre addiction au jus de fruits pour une alternative beaucoup plus saine ?

Pour ceux d’entre vous qui sont sérieusement accros à leur jus de fruits (et c’est normal : le sucre agit ni plus ni moins comme une drogue), changer d’habitude peut être plus facile à dire qu’à faire. Voici quand même quelques astuces qui pourront vous aider :

  • Faites des jus verts avec aussi peu de fruits et de sucre que possible. Le moins il y aura de sucre le mieux ce sera pour votre santé.
  • Diminuez la dose. Dans un grand verre, ajoutez beaucoup de glaçons plus 3 ou 4 volumes d’eau plate ou pétillante pour 1 volume de jus de fruits.
  • Faites des smoothies de fruits. Mixez des fruits avec de l’eau en laissant la peau si ce sont des fruits biologiques (à l’exception des peaux de bananes bien sûr !). La présence des fibres diminuera au moins la rapidité d’absorption du sucre.
  • Au pire, contrôlez votre consommation. Versez votre jus de fruits dans un tout petit verre et arrêtez-vous là pour la journée.
  • Remplacez le par une infusion ou du thé vert. Ce sont des boissons saines, apportant de nombreux bénéfices et qui vous permettent de varier les plaisirs.
  • Buvez votre jus de fruits tout en avalant quelques gélules de chlorophylle.

 

Personnellement, c’est ce que je fais avec ma fille. Je lui sers le matin un verre de jus auquel j’ai ajouté un peu d’eau et elle le boit avec 3 gélules de chlorophylle. Je précise que ma fille ayant des troubles autistiques, le simple fait de lui faire boire un jus le matin a demandé quelques années de patience et de persévérance ! Donc qu’elle boive désormais un jus de fruits bio sans sucre ajouté et qu’elle avale 3 gélules de chlorophylle, relève presque de l’exploit !

En conclusion, armé de ces informations, à chacun de faire ce qu’il peut avec ce qu’il a ! 

(Article inspiré d’un article du Dr Frank Lipman, fondateur du Eleven-Eleven Wellness Center à New-York, axé sur le bien-être durable et auteur de nombreux ouvrages. Il offre à ses patients un mélange personnalisé de médecine occidentale avec de l’acupuncture, des conseils nutritionnels, des vitamines et des herbes, des techniques de relaxation, en incluant aussi des thérapies et des exercices physiques.)

Nadège