6 comportements qui permettent de prévenir le cancer et même de le soigner

doctor shakes hands with a patient

Je vous propose aujourd’hui la traduction d’un article écrit par le Dr Lissa Rankinmédecin du corps et de l’esprit, fondateur du programme de formation pour les médecins et autres thérapeutes de santé de l’Institut de Médecine Intégrale et auteur à succès du New York Times de l’ouvrage Mind Over Medicine: Scientific Proof That You Can Heal Yourself .
Elle nous parle ici des résultats de ses recherches sur les moyens de prévenir le cancer et de ces étonnantes découvertes sur les techniques qui peuvent même le guérir.

Lissa vit dans la baie de San Francisco avec son mari et sa fille :

Lorsque j’ai lu « The Spontaneous Remission Project » (« Le projet Rémission Spontanée ») qui regroupe l’étude de plus de 3 500 cas de patients atteints de maladies dites incurables qui se sont guéris soit sans aucun traitement médical soit avec un traitement qui semblait à première vue inadéquat, la première question à 1 million de dollars qui a surgi dans mon esprit est « Est-ce que ce sont des histoires ou est-ce que ces patients ont vraiment fait quelque chose par eux-mêmes qui les a guéris ? »

Ces études de cas, rédigées par des médecins et décrits comme étant des cas inexplicables, offrent un regard scientifique sur le mystère de la médecine, la crainte qu’engendre la médecine et la possibilité de ce que certains (mais pas les médecins) appelleraient des « miracles ».

Beaucoup de ces études de cas incluent des histoires de patients qui se sont guéris de cancers supposés terminaux (stade 4) qui ont complètement disparus. 

Dans mon livre « 10 ways to live to be 100″ (10 façons de vivre jusqu’à 100 ans), j’ai partagé quelques astuces de prévention pour une vie longue et une bonne santé, basées sur la littérature scientifique. Mais pour ceux qui combattraient un cancer ou qui espèrent le prévenir, il y a besoin de plus de données pour vous guider sur le chemin de la guérison.

Des rémissions inattendues

Le Dr Kelly Turner, un médecin formé à Harvard et à l’université de Berkley, avait la même question lorsque je l’ai suivi pour l’interviewer pour mon livre Mind Over Medicine: Scientific Proof That You Can Heal Yourself. Pour sa thèse, le Dr Turner avait voyagé dans le monde entier pour étudier des personnes qui avaient expérimenté ce qu’elle appelle  » des rémissions inattendues » d’un cancer de stade 4. Elle préfère le terme « rémission inattendue » à « rémission spontanée » parce que le mot « spontané » implique que cela est juste arrivé, que c’est une sorte de coup de chance et que le patient n’était pas impliqué dans sa guérison.

En plus d’avoir interrogé les patients pour savoir ce qu’ils avaient fait de bien, le Dr Turner a interrogé leurs soignants, en général des thérapeutes non conventionnels, puisque la plupart de ces patients avaient refusé les traitements médicaux occidentaux conventionnels.

Ce que le Dr Turner a découvert c’est que ces rémissions inattendues n’étaient pas des accidents. Le lien commun entre les histoires de tous ces patients était un ensemble de 6 comportements de santé proactifs :

 

Article réservé à nos abonnés.