4 manières de prendre soin de votre système lymphatique

Tout le monde, ou presque, a entendu parler de la lymphe et de son importance, alors pourtant qu’on s’en préoccupe souvent très peu… jusqu’à ce qu’un problème surgit. (A ce sujet d’ailleurs, un conseil à toutes celles qui envisagent une opération suite à un cancer du sein… si on doit vous enlever des ganglions lymphatiques -ce qu’il est absolument préférable d’éviter- à tout le moins exiger qu’on vous laisse en place le ganglion sentinelle… ce qui réduira significativement -sans toutefois le supprimer totalement- le risque de lymphœdème quelques années plus tard).

Si vous avez suivi les programmes de Nadège, vous avez déjà reçu des conseils pour en prendre soin, mais pour tous les autres qui n’ont peut-être également pas lu les nombreux articles déjà publiés sur ce sujet (dont par exemple celui-la, ou celui-ci) cet article ci-dessous (publié par le site « The truth about cancer« ) pourrait vous éclairer un peu et vous donner quelques pistes pour mettre en place des actions efficaces :

 Lymphe - TTACImage T.T.A.C

Avoir un système lymphatique en bon état de fonctionnement est crucial pour la santé en général et pour la capacité à combattre le cancer. Pourtant tellement peu de gens sont informés sur le système lymphatique ! Et, ce qui est encore plus inquiétant c’est que seulement un petit pourcentage de praticiens de santé parlent même de la santé de la lymphe à leurs patients.

Le système lymphatique inclut votre moelle osseuse, vos amygdales, votre rate, votre thymus, vos ganglions lymphatiques et vaisseaux lymphatiques qui forment un réseau de très fins tuyaux qui se trouvent juste sous la surface de votre peau. C’est un système circulatoire indépendant qui fonctionne en association avec votre système sanguin autant qu’avec votre système immunitaire. Votre système lymphatique assure une variété de fonctions immunitaires qui repoussent les infections, les virus, les lésions… et même le cancer.

Les vaisseaux lymphatiques passent par les ganglions lymphatiques. Le corps a environ 600 à 700 ganglions concentrés dans l’aine, le cou, les aisselles, autour du cœur, des poumons et des intestins. La plus grande concentration des tissus lymphoïdes dénommés tissus lymphoïdes associés aux intestins (GALT) entoure les intestins et est faite de cellules immunitaires nommées lymphocytes.

Il est important d’insister sur le fait que, contrairement à la circulation sanguine (entretenue par l’action de pompage du coeur dans plusieurs directions), le liquide lymphatique circule prioritairement vers le cou. Le système lymphatique n’a pas de pompe a son service et doit compter sur le mouvement du système musculo-squelettique du corps pour pouvoir circuler. En d’autres mots, quand vous bougez votre corps vous devenez la pompe.

A travers le mouvement, la lymphe circule et est capable de remplir ses nombreuses fonctions vitales. Il y a un éventail de techniques d’auto-assistance que vous pouvez pratiquer de façon régulière pour conserver votre système lymphatique en bon état et fonctionnant avec efficacité. Les quatre moyens listés ci-après peuvent majoritairement être pratiqués à la maison, bien qu’un équipement spécial peut devoir être acheté (comme indiqué).

 

4 Moyens d’activer votre système lymphatique

1. Le mouvement

Les vaisseaux lymphatiques sont activés durant le mouvement du système musculo-squelettique. Les principaux vaisseaux lymphatiques circulent dans les jambes, les bras et le torse donc, bouger ces endroits bougera une grande partie de la lymphe. Des études montrent que l’exercice modéré quotidien réduit significativement la récidive du cancer du sein, en partie en raison de son effet sur le système lymphatique. Il est aussi hautement probable que cela provoque une réduction de tous les cancers. Heureusement, l’exercice et l’activité physique prennent de nombreuses formes :

  • Des activités telles que la danse, le jardinage, la montée d’escaliers, le travail physique, les travaux ménagers et autres qui exige du mouvement et la contraction/relaxation des muscles.
  • De l’exercice et des sports : la marche (particulièrement la marche rapide tout en balançant vos bras), la course, la bicyclette, le yoga, le Pilate, le tennis, le golf, la natation, le lever de poids, l’aérobic, le saut à la corde et beaucoup d’autres.
  • Le trampoline : sauter de haut en bas sur un mini-trampoline (plus ci-dessous).

Si vous aimez l’exercice alors c’est parfait. Si vous êtes quelqu’un qui ne l’aime pas, il est important que faire quelque forme d’activité physique. Choisissez quelque chose que vous aimez faire, comme faire du vélo, danser, jardiner, jouer au tennis ou au golf. Pensez à trouver un partenaire de marche ou d’exercice pour égayer la chose et vous soutenir mutuellement. Par dessus tout, il est important de faire du mouvement une partie régulière de votre routine quotidienne, comme vous le feriez pour bien manger et bien dormir.

 

2. La respiration diaphragmatique profonde 

Alors que le mouvement musculaire aide clairement le système lymphatique, la respiration profonde est tout autant importante. Le Dr Jack Shields un éminent lymphologue, a conduit une étude en 1979 qui a montré que la respiration diaphragmatique profonde amenait les poumons à presser sur le canal thoracique (après sa purification par les ganglions lymphatiques, etc) ce qui renvoie le liquide dans le circuit sanguin auquel il appartient. Ceci soulage la pression de millions de clapets anti-retour à travers l’organisme tout entier.

La respiration diaphragmatique profonde facilite le mouvement de la lymphe à travers le circuit sanguin et augmente de façon impressionnante l’élimination des toxines. C’est simple à faire. Inspirez profondément à travers le nez et bloquez en comptant jusqu’à quatre. Expirez à travers la bouche et comptez jusqu’à 2. En vous améliorant vous pouvez augmenter le temps. Par exemple, inspirez en comptant jusqu’à 5, bloquez en comptant jusqu’à 20 et expirez en comptant jusqu’à 10.

Expirez du fois plus longtemps que le temps d’inspiration apporte de l’oxygène dans le sang et active le système lymphatique. Faites cette respiration profonde deux ou trois fois par session, trois fois par jour. Vous pouvez la faire soit en étant assis soit allongé.

 

3. Rebondir / Trampoline

Le rebond est l’équivalent d’un saut de haut en bas sur un mini-trampoline. Parce que la lymphe circule principalement verticalement, des lymphologues et des spécialistes en « rebond » (oui… ça existe…) pensent que les exercices de mouvement vertical tel que faire du trampoline sont plus efficaces pour le mouvement de la lymphe que les exercices de mouvement horizontal, tels que la marche, le jogging ou la bicyclette.
Les mouvements verticaux sont considérés comme étant particulièrement efficaces pour pomper le liquide lymphatique à cause de la continuelle contraction et la relaxation consécutive des muscles, et la compression continuelle et le relâchement des tissus conjonctifs et des espaces des tissus. C’est par des millions de valves de non-retour que le liquide lymphatique est maintenu dans une direction unique permanente.

Les bénéfices du trampoline :

  • L’activation des vaisseaux lymphatiques par le massage des organes vitaux et des tissus, le renforcement des os et la stimulation de la moelle osseuse
  • Très peu de stress sur les os et les articulations
  • Le renforcement des tissus du corps entier y compris du muscle cardiaque
  • Favorise une détoxification profonde du corps
  • Encourage à la respiration profonde
  • Active la lymphe cérébrale et renouvelle le liquide cérébro-spinal
  • Convertit le mouvement mécanique en énergie électrique dans le corps pour la stimulation des ondes cérébrales et du système endocrinien

Le trampoline est amusant et facile. Sautez gentiment, courez sur place, dansez, rebondissez, faites des figures (assurez-vous d’avoir l’espace suffisant) ; n’importe quoi fera l’affaire. Commencez avec 5 minutes par jour et augmentez jusqu’à 20 ou 30 minutes. Essayez d’en faire une habitude quotidienne ou au moins quatre ou cinq fois par semaine en alternance avec d’autres mouvements.

Les trampolines sont disponibles dans les magasins de sports et en ligne, et offrent un large éventail de prix. Si vous ne pouvez pas investir dans un trampoline, la corde à sauter et les sauts avec écarts sont aussi des mouvements verticaux, mais placeront considérablement plus de stress sur vos articulations.

 

4. Le brossage à sec ou effleurage

Le brossage à sec aide aide à relâcher les toxines et stimule le système lymphatique. Le brossage à sec est meilleur pratiqué au lever (avant la douche) parce que les toxines sont relâchées et s’accumulent durant le sommeil. Commencez avec le dessous des pieds et brossez vers le haut en passant par les jambes et vers le cœur. Faites la même chose en commençant avec les mains vers les bras. La routine est facile et ne devrait pas prendre plus de 5 à 10 minutes.(*)

Vous pouvez vous brosser à sec quotidiennement, mais faites-le au minimum trois fois par semaine (et de préférence 5 fois) pour de meilleurs résultats. Une brosse en poils naturels est meilleure, évitez les brosses en nylon et synthétiques parce qu’elles peuvent blesser et irriter votre peau. Vous pouvez en trouver en magasin de produits d’hygiène ou en ligne.

Si vous le pouvez choisissez-la avec un long manche et une « anse » de toile sur le dessus pour pouvoir y glisser la main et brosser plus facilement. Si votre brosse n’a pas de long manche vous pouvez peut-être demander l’aide d’un partenaire pour brosser votre dos. Brossez l’abdomen, la poitrine et le cou est également important, mais restez délicat pour ne pas endommager la peau

Cet « arbre de vie » que nous nommons le système lymphatique est nécessaire pour maintenir la santé à travers le corps tout entier et rend la vie et la guérison possible. De petits efforts tels que les 4 étapes mentionnées ci-dessus combinées à une nourriture complète et biologique et une boisson d’eau pure peuvent grandement affecter l’efficacité du système lymphatique et en retour protéger et défendre tout votre corps.

(Traduction de cet article)

 

(*) Concernant le brossage à sec de la peau pour activer la circulation lymphatique, la technique donnée dans cet article traduit n’est pas tout à fait la même que celle proposée dans le programme de nettoyage et de vitalisation.

La technique détaillée dans le programme a été élaborée par un naturopathe, en se basant non seulement sur la circulation lymphatique mais aussi sur la circulation du Chi (énergie vitale) en médecine chinoise. Le sens et l’ordre des membres massés ne sont donc pas les mêmes. Pour ceux qui n’auraient pas accès à cette méthode plus élaborée mais tout autant accessible, le brossage tel que décrit ci-dessus sera déjà une très bonne pratique et un soutien à votre santé.

En revanche, pour ceux qui se sont inscrits au programme de nettoyage et de vitalisation, je conseille vivement de préférer la technique qui y est expliquée (par écrit et en vidéo) aussi simple à faire mais plus complète.  

Vous pouvez également renforcer l’action du brossage à sec (comme recommandé dans le programme de nettoyage et de vitalisation) en versant une goutte du sérum Verve Tonic de Living Libations. Ce sérum est tellement efficace qu’une seule goutte suffit pour décupler les effets du brossage. Entre les brossages ou si vous avez une peau trop sensible pour les brossages, ce sérum peut être utilisé seul. Sa composition très pure, entièrement naturelle, d’huiles essentielles permettra de stimuler la circulation lymphatique même sans le brossage !

 

Colette

Challenge smoothies verts printemps

Cliquez ici pour toutes les informations