4 astuces pour une meilleure digestion

Avoir une mauvaise digestion peut entraîner de nombreux symptômes désagréables qui, sur le long terme, peuvent entamer votre bonne humeur. C’est malheureusement le cas de la majorité d’entre nous.

Certains des symptômes d’un système digestif fonctionnant mal sont la constipation, des gaz en excès, des ballonnements, de l’acné, des irritations cutanées, des maux de tête, des migraines même, de l’irritabilité, des douleurs d’estomac, des douleurs en bas du dos et un manque d’énergie.

Meilleure digestion

La constipation est à mon avis, le mal du siècle. On en parle assez peu pourtant mais tout simplement parce que souvent on ne sait même pas que l’on en souffre ! Lorsque le médecin que vous consultez demande combien de fois vous allez à la selle, si vous avez la chance d’y aller une fois par jour, vous rentrez dans leurs critères (sortis de je ne sais où !) de « transit normal ». Or sachez que pour avoir une digestion vraiment normale et une évacuation correcte pour un bon fonctionnement général du corps, vous devriez y aller autant de fois que vous mangez, comme les bébés ! Cela veut donc dire pour la plupart d’entre nous, 3 fois par jour !!!!  Oui vous avez bien lu : 3 fois.

Observez un bébé ! Il remplit normalement sa couche après chaque tétée, surtout les bébés nourris au sein. Pourquoi ? Parce que leur système digestif n’est pas encore perverti par les aliments hautement transformés et la surabondance de féculents et de gluten (de la colle pour le côlon !) pour ne citer que cela et surtout, il boit suffisamment en grande quantité.

En dehors de la constipation, les troubles de la digestion entraînent une assimilation insuffisante des nutriments issus des aliments que vous mangez, ce qui peut entraîner des déficiences, sans parler du gâchis d’argent si vous faites attention à dépenser vos sous dans des aliments sains !   Voici donc quelques conseils à appliquer rapidement pour une meilleure digestion.

La révision totale de son hygiène de vie (alimentation, activité physique, hydratation …) est nécessaire pour améliorer les choses, voire les régler définitivement si l’on choisit un changement radical. Les végétaliens crudivores dont l’alimentation est bien équilibrée et qui boivent suffisamment n’ont pas de problème de constipation. Cela ne les empêche cependant pas de veiller particulièrement à la santé de leurs intestins par le biais de lavements intestinaux réguliers.

En attendant  ce changement important, voilà quelques astuces simples qui pourront certainement vous aider.

1. Assurez-vous d’être suffisamment hydraté avec de l’eau pure ou des jus de fruits et/ou de légumes frais. Une bonne hydratation est la clé pour un corps fonctionnant à de manière optimale. Cela aide à éliminer du corps les déchets qui pourraient entraver une digestion efficace. Buvez toujours la majorité de votre eau l’estomac vide et cela est un impératif lorsqu’il s’agit de jus de fruits et/ou de légumes frais. Évitez absolument pendant et juste après le repas.

Si le corps n’a rien à digérer en même temps que vous buvez, l’hydratation atteint directement vos cellules, le feu digestif requis pour la digestion des aliments solides n’étant pas dilué dans les liquides. L’une des astuces les plus faciles et les plus efficaces pour stimuler la digestion est de ne pas manger juste après le réveil. A la place, concentrez-vous sur le fait de boire beaucoup d’eau de qualité puis ensuite des jus de légumes frais. Cela aidera votre corps à chasser les déchets du jour précédent avant d’être à nouveau fournit en aliments solides.

 

2. Mangez seulement lorsque vous avez vraiment faim et jusqu’à ce que vous n’ayez plus faim, pas jusqu’à ce que vous soyez gavé. La majorité des gens aujourd’hui mangent selon un emploi du temps : à 7h00 c’est l’heure du petit-déjeuner, si c’est la pause-déjeuner donc c’est l’heure de manger, il est 19h (ou quelle que soit l’heure à laquelle vous dînez) et c’est l’heure de votre émission de télévision alors c’est l’heure de manger devant la télé. Bien qu’une certaine routine soit d’une grande aide dans nos emplois du temps surchargés, nous sommes devenus tellement attachés à certaines formalités sociales et idées autour de l’action de manger, que nous mangeons souvent lorsque nous n’avons même pas faim (moi la première : mes enfants ont faim, je leur fais à manger, du coup je les accompagne !) ou nous mangeons au-delà du point de confort. C’est le meilleur moyen d’avoir une digestion lente et inefficace.

Bien sûr, dans notre monde actuel, il y a quelques circonstances où le fait de manger est dicté par notre travail, par les pauses déjeuners à l’école … mais vous pouvez toujours choisir la quantité de nourriture à avaler ou alors avoir à votre disposition  des aliments facilement digérables comme des jus frais, des smoothies, des fruits, des bâtonnets de légumes, des salades … Connectez-vous aux signaux que votre corps vous envoie lorsque vous avez faim et lorsqu’il est temps d’arrêter de manger. Il s’agit d’une pratique quotidienne qui prend un peu de temps et demande de l’engagement avant de la maitriser mais votre santé vous en sera infiniment reconnaissante ! Avec le temps, vous serez plus présent à vous-même, vous connaitrez mieux votre corps, vos émotions et  les nourritures qui y sont attachées. Il sera plus aisé pour vous de maintenir votre poids de forme, d’avoir de l’énergie et oui, d’améliorer votre digestion. 

 

3. Utilisez des herbes pour aider votre digestion. La menthe et le gingembre sont de merveilleuses plantes pour soutenir la digestion. Elles sont plus efficaces si vous les utilisez fraîches. Vous pouvez par exemple mettre dans une grande tasse d’eau chaude, quelques feuilles de menthe avec quelques lamelles de gingembre et quelques gouttes de stévia et laissez infuser pendant au moins 10 minutes avant de boire. 

 

4. Les enzymes digestives et les aliments fermentés peuvent réellement soutenir votre système digestif, particulièrement si vous consommez des produits d’origine animale, des sucres raffinés, des hydrates de carbone raffinés ou beaucoup de graisses, même celles supposées saines et bien sûr si vous consommez des aliments transformés ! Les enzymes digestives et les aliments fermentés vous aident également à assimiler plus de nutriments des aliments que vous mangez en même temps qu’eux.

Je vous recommande de prendre des enzymes digestives de grande qualité contenant de l’acide chlorhydrique avant ou pendant chaque repas et/ou d’inclure dans vos repas des légumes crus fermentés. Vous pouvez trouver par exemple de la choucroute crue en magasins bio dans le rayon frais ou la préparer vous-même (c’est très simple).  Vous pouvez également préparer vous-même un délicieux kimchi à votre goût (à la base une préparation traditionnelle coréenne). J’en fait très souvent pour en avoir toujours sous la main. C’est très simple à préparer et c’est absolument délicieux ! Nombre de mes déjeuners en sont composés. Vous pouvez trouver ma recette ici. Ajoutez une poignée de légumes crus fermentés à chacun de vos repas.

Bien sûr, pour terminer, je me dois de vous rappeler l’importance et les bienfaits des irrigations du colon (à la maison avec un petit ustensile discret et peu encombrant) ou chez un professionnel (vous pouvez trouver des adresses sur cette page).

Ce nettoyage interne qu’est le lavement/irrigation du colon est incroyablement utile et efficace pour éliminer tous les vieux déchets incrustés et les gaz, tout en améliorant le fonctionnement de votre côlon ! A essayer de toute urgence si vous n’obtenez pas les améliorations digestives que vous vouliez.

Et pour ceux qui ont déjà un boc à lavement acheté chez Market’Veg, sachez que je vous propose également l’ensemble tube/canules seul pour remplacement de votre tube trop vieux.

Des intestins sains vous apporteront une vie plus agréable sur bien des aspects !

Nadège