3 erreurs à ne pas commettre si vous buvez des smoothies

Smoothie ou Fruits_ article 10 astuces pour faire manger des légumes à votre famille

J’adore les smoothies depuis des années ! Nous en avons souvent fait la promotion sur ce site et avons même été jusqu’à écrire le premier livre en français consacré aux smoothies verts ! Je pense qu’ils sont une excellente façon (si ce n’est la meilleure !) d’introduire plus de cru dans son alimentation. C’est simple, rapide et délicieux tout en étant à la portée de tous, même les enfants.

Toutefois, de temps en temps, je tombe sur des articles qui nous mettent en garde sur le risque potentiel de prendre du poids en en buvant trop. Il y a des centaines de personnes minces et en bonne santé dans le monde qui boivent des smoothies tous les jours, cela ne peut donc pas être aussi mauvais ! Cela dit, d’un autre côté, certaines personnes boivent des smoothies pour perdre du poids et ne voient aucun progrès de ce côté là.

Quel est exactement le problème avec les smoothies et la perte ou le gain de poids ?

Basé sur les années de smoothies avalés et les témoignages de centaines de personnes, voici trois des plus fréquentes erreurs rencontrées. Ces erreurs peuvent ne pas vous concerner mais si vous n’obtenez pas les résultats escomptés avec vos smoothies, je vous conseille de lire cet article pour être certain que vous ne les fassiez pas.

1. Boire votre smoothie trop vite.

Cette erreur est facile à commettre. Je suis certaine que nous l’avons tous faite au moins une fois de temps en temps. Imaginez que vous mangiez 3 ou 4 grosses pommes en une fois. Cela peut vous donner une sensation de lourdeur. Mais mixez-les dans un blender et vous vous retrouvez avec 3 ou 4 grands verres de smoothie au pomme et du coup, cela ne vous semble pas si difficile à avaler d’un coup, n’est-ce pas ?

3 ou 4 pommes peut sembler beaucoup mais si nous prenons l’exemple du petit-déjeuner, cette quantité vous permettra d’attendre l’heure du déjeuner sans baisse de forme ni sensation de faim. De nombreuses personnes consomment même des smoothies plus grands que cela. Personnellement, mon smoothie du matin correspond à environ 4 verres et c’est là que les choses peuvent devenir compliquées.

Manger un fruit entier vous fera vous sentir rassasié plus rapidement  que lorsque vous le mixez et le buvez. C’est normal car, comme les études l’ont montré, consommer un repas liquide peut entrainer un risque élevé d’une sur-consommation de nourriture. Donc boire ses smoothies trop rapidement peut faire croire à votre corps qu’il a besoin de plus de nourriture pour combler ses besoins caloriques. Vous commencez à vous sentir rassasié une heure (voire deux selon les personnes dont je fais d’ailleurs partie) après avoir avalé la dernière gorgée de votre smoothie préféré ce qui fait qu’il est facile de prendre du poids et d’avoir envie d’en consommer encore ou de prendre autre chose.

Quelle est la solution ? Vous pouvez vous discipliner à boire lentement. Prenez le temps de le savourer et surtout de le mâcher. Même si votre nourriture est liquide, le fait de prendre le temps de le mastiquer et de mélanger chaque gorgée à de la salive est très important. Cela participe non seulement au processus de digestion (des enzymes digestives sont produites dans la bouche à la mastication) mais laisse aussi le temps au cerveau de comprendre que vous êtes en train de manger et donc de réguler la sensation de faim.

Vous pouvez également, si vous avez du mal avec le conseil ci-dessus, préparer un smoothie épais que vous mangerez à la cuillère. Vous pouvez également y ajouter quelques morceaux de fruits coupés pour vous obliger à mâcher. Le réflexe se fera automatiquement sans que vous ayez besoin d’y réfléchir. Vous prendrez plus de temps pour apprécier votre petit-déjeuner ce qui donnera de meilleurs résultats sur votre métabolisme (le smoothie sera mieux assimilé) et votre énergie (moins de fatigue digestive dû au manque de mastication ou à la rapidité d’ingurgitation).

De nombreuses études montrent que le simple fait de manger plus lentement prolonge l’énergie dans la journée. C’est comme les soupes. Les recherches ont montré que la consommation de soupes peut entrainer une meilleure diminution de la sensation de faim et augmenter la rapidité de l’apparition de satiété comparé à une alimentation solide. Cela signifie que vous pouvez consommer votre smoothie comme vous consommeriez votre soupe favorite, avec une cuillère.

 

2. Boire trop peu.

Une autre erreur classique est juste l’opposé de l’erreur précédente, c’est-à-dire boire juste un verre de smoothie et penser que c’est suffisant pour vous apporter l’énergie dont vous avez besoin pour la matinée. Mixer une banane avec une poignée de fruits rouges, c’est très bon mais d’un point de vue énergétique, cela représente seulement 5 à 10% de ce qu’une personne moyenne doit consommer en 24 heures.

Vous pouvez toujours absorber beaucoup de nutriments avec un petit smoothie si vous l’utilisez comme base pour consommer votre ration de verdures ou de super-aliments mais vous avez aussi besoin d’un minimum d’énergie pour tenir dans vos activités quotidiennes. Consommer trop peu en aliments énergétiques peut entrainer un brouillard cérébral et vous conduire à grignoter des choses beaucoup moins saines pour tenir le coup entre les repas parce que votre corps a désespérément besoin de carburant.

Si vous prenez des smoothies au lieu d’un repas solide et pas seulement comme un complément sain dans votre journée, vous ne devez pas avoir peur de les faire grands. Sans oublier de les consommer lentement, n’est ce pas ?  La perte ou le gain de poids venant de la consommation de smoothies est lié à la quantité que vous consommez et à la façon dont vous les consommez.

 

3. Faire de mauvaises combinaisons alimentaires.

Il y a une raison pour laquelle certains smoothies sont des réussites et d’autres non, même s’ils sont délicieux. Le secret très simple pour réaliser des smoothies vraiment bons est celui-ci : le moins est le meilleur. Plus vous mélangez d’ingrédients dans votre blender, plus vous avez de chances de boire quelque chose qui a un goût bizarre d’une part (cela m’est arrivé !) mais également d’avoir des problèmes de digestion.

Les combinaisons alimentaires bizarres ou compliquées en grandes quantités peuvent entrainer ballonnements, gaz, baisse d’énergie (due à la difficulté à digérer) et gain de poids. Une bonne règle à garder en tête est 1 à 2 sortes de fruits et une variété de verdures tout en évitant les ajouts importants de graines, oléagineux ou corps gras dans votre smoothie. Personnellement, je ne consomme jamais de graisses le matin au petit-déjeuner, que ce soit venant des graines (chia, lin, chanvre, tournesol …), des oléagineux (amandes, noix, noix du Brésil, …) ou même de la noix de coco (que ce soit sous forme d’huile ou de purée) pourtant si bénéfique pour la santé. En tout cas, ces corps gras ne font pas partis de mon premier repas de la journée. Exceptionnellement, je peux être amenée à les consommer plus tard dans la matinée loin de mon smoothie, en petites quantités. Mais les ,rares fois où j’ai tenté l’expérience de consommer des corps gras de ce type le matin en 1er repas, j’ai eu l’impression d’avoir avaler un éléphant 1 ou 2 heures après et ai dû attendre de longues heures pour me sentir de nouveau légère et dynamique.

Cela dit, une quantité plus ou moins importante peut être acceptable et bien tolérée si vous commencez votre transition vers une alimentation plus végétale et que vous aviez l’habitude de prendre un petit-déjeuner consistant, assez riche. Faites l’expérience. Mais vous verrez qu’avec le temps et le développement de votre aptitude à reconnaitre les signaux de votre corps, vous allègerez probablement vos préparations.

En ce qui concerne les super-aliments (dont j’exclue dans ce cas précis les graines de chanvre, de lin ou de chia comme nous venons de le voir), les poudres, les compléments alimentaires et les épices, c’est à vous de voir. Ils ne rentrent pas dans la même catégorie mais je vous conseillerai de ne pas en mettre plusieurs différents. Deux ou trois différents sont, à mon avis, largement suffisants. Dans le doute, mettez-en moins plutôt que trop.

 

En conclusion, les smoothies sont de formidables vecteurs de bonne santé ! Grâce à eux, vous pouvez consommer une grande quantité de nutriments, sans faire de grands changements alimentaires et tout en gardant du plaisir à manger. Mais en consommer trop ou pas assez ou même faire des mélanges difficiles à digérer peut vous faire passer à côté de leurs bienfaits.

Pour des idées de smoothies verts adaptés aux saisons, je vous invite à vous reporter à notre livre « Les incroyables vertus des smoothies verts », le premier livre écrit en français sur les bienfaits de ces boissons santé, préfacé par le Dr Luc Bodin et Victoria Boutenko, la papesse des smoothies verts aux États-Unis.

Les-incroyables-vertus-des-smoothies-verts

 

Nadège

 

Enregistrer

Enregistrer